Règles du jeu

La levée de fonds

Comment se déroule la levée de fonds ?

La « levée de fond » débute dès qu'un joueur a annoncé « Preums ! » et posé la première enchère de une ou plusieurs cartes de même valeur (2,3 ou 4) éventuellement accompagnées d'une pou plusieurs cartes +1.

A tout moment, chaque joueur peut poser une ou plusieurs cartes « visiteurs » de sa main :

  • devant lui-même, qu'il ait ou non déjà des cartes « visiteurs » posées devant lui, pour prouver aux investisseurs que son blog est le meilleur ;
  • ou devant un adversaire qui a déjà posé des cartes devant lui. En l'aidant à convaincre les investisseurs, cela permet de contrecarrer un autre concurrent, faute de pouvoir le faire soi-même.

Pour poser une ou plusieurs cartes « visiteurs » (devant soi ou devant quelqu'un d'autre), il faut respecter deux conditions :

  • une seule valeur : les cartes « visiteurs » posées devant soi ou devant un autre joueur ne peuvent être que d'une seule et même valeur (2, 3 ou 4), car les investisseurs recherchent des sites web à la stratégie bien définie ;
  • égal ou supérieur : le total des valeurs des cartes « visiteurs » posées devant un joueur qui bénéficie d'une nouvelle enchère doit toujours être porté à une valeur supérieure ou égale à celle de l'enchère la plus haute en vigueur, car les investisseurs ne s'intéressent jamais qu'aux meilleurs ;

Une ou plusieurs cartes de valeur +1 peuvent être jouées seules ou en complément d'autres cartes pour ajouter 1 point à la valeur de l'enchère, car le soutien d'un blogueur influent est toujours apprécié.

Chaque joueur peut intervenir dans la levée de fonds à tout moment : il n'y a pas d'ordre de jeu à respecter pour poser des cartes.

Vous pouvez vous débarrasser des cartes des valeurs qui ne vous intéressent pas en les posant devant un adversaire.

Quand la levée de fonds se termine-t-elle ?

La levée de fonds prend fin lorsque plus aucun joueur ne souhaite y prendre part. Dans le doute, s’il juge que la levée de fonds semble terminée, le meilleur enchérisseur est en droit d’effectuer un décompte avant de clore les enchères.

Attention aux cartes de valeur +1 : elles peuvent se révéler décisives pour remporter les égalités au dernier moment !

Qui remporte la levée de fond ?

  • A l'issue de la « levée de fonds », on additionne les valeurs des cartes « visiteurs » posées devant chaque joueur. Celui qui possède le plus fort total remporte la « levée de fonds ».
  • Si plusieurs joueurs sont ex-æquo, aucun ne remporte la « levée de fonds ».
  • On procède à une nouvelle pioche suivie d'une nouvelle « levée de fond » jusqu'à ce qu'un joueur atteigne les six « zéros » et remporte la partie.

Si la « levée de fonds » n'est pas à votre avantage, essayez de la faire capoter en provoquant une égalité.

Exemple : le joueur D remporte la « levée de fonds » avec 3 cartes de valeur 3, soit 9 points. Il aurait suffit d'une carte +1 pour le joueur C afin d'égaliser et que la « levée de fonds » ne soit remportée par personne.


A

B

C

D

E

F

3 cartes [2]
1 carte [+1]
 
4 cartes [2]

3 cartes [3]
   

Combien de « zéros » gagne-t-on à la fin de la levée de fonds ?

Le vainqueur d'une « levée de fond » gagne autant de « zéros » qu'il y a de joueurs avec des cartes « visiteurs » posées devant eux à l'issue de celle-ci. En effet, les investisseurs s'enthousiasment d'autant plus que la compétition a été rude. Les « zéros » gagnés sont comptés au moyen du dé « zéros » : chaque point sur le dé vaut 1 « zéro ».

Pour gagner un maximum de « zéros », laissez-croire à vos adversaires qu'ils ont leurs chances.

Exemple : 3 joueurs ont des cartes devant eux, le vainqueur ajoute donc 3 « zéro » sur son dé.


A

B

C

D

E

F
     

Que fait-on des cartes posées à l'issue de la levée de fond ?

Si plusieurs joueurs sont ex-æquo, chacun mélange les cartes « visiteurs » posées devant lui avec son paquet « audience », y compris celles posées par d’autres joueurs pour le soutenir.

S’il ne remporte pas la partie grâce aux « zéros » gagnés, le vainqueur de la « levée de fonds » remporte toutes les cartes « visiteurs » jouées au cours de cette manche. Il les réparti librement entre tous les joueurs qui avaient des cartes « visiteurs » posées devant eux à l'issue de la « levée de fond », lui y-compris (les joueurs qui sont seulement intervenus pour soutenir un adversaire ne bénéficient pas de la redistribution). Il peut toutes les conserver, ou en céder tout ou partie pour homogénéiser son paquet « audience » autour des cartes « visiteurs » de son choix. Les cartes reçues par chaque joueur sont mélangées à leur paquet « audience ».

Chaque joueur conserve en main toutes les cartes « visiteurs » qu'il n'a pas jouées au cours de la « levée de fonds », elles ne sont pas mélangées à leur paquet « audience ».

Lorsque vous remportez une levée de fond, c'est l'occasion d'homogénéiser au maximum votre paquet autour d'une ou deux valeurs de cartes maximum en donnant les autres à vos adversaires… Si possible à ceux que cela encombrera.

Exemple : le joueur D est vainqueur et peut redistribuer à sa guise 7 cartes [2], 3 cartes [3], 1 carte [4] et 3 cartes [+1] entre lui-même et les joueurs A, C et E.


A

B

C

D

E

F

3 cartes [2]
1 carte [+1]
 
4 cartes [2]

3 cartes [3]

1 carte [4]
2 cartes [+1]
 

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

2 commentaires

JiF a dit :

Petite modification aux règles aujourd'hui.

21 juin 2008

Un visiteur (Pharmd344) a dit :

I have recently started a site, the info you provide on this website has helped me tremendously. Thanks for all of your time &amp work. The achievements of an organization are the results of the combined effort of each individual. by Vince Lombardi. edegcedeccba

26 avril 2014

Poster un commentaire :